CBH < Ventilation & humidité < Traitement contre l’humidité < Traitement des remontées capillaires
 

Traitement des remontées capillaires

Apparition de salpêtre, traces sur le bas des murs, moisissures, décollement des papiers peints ou encore peinture qui s’écaille ? Votre intérieur présente de nombreux signes d’humidité pouvant être causés par des remontées capillaires qui vont altérer la pérennité de votre logement. Prenez contact avec nos équipes pour réaliser un diagnostic et un devis gratuit de votre habitat.

Devis et diagnostic gratuit sous 48h

    J’accepte que ces informations soient utilisées pour répondre à ma demande.*
    J’accepte de recevoir des sms/emails (offres, infos, actus, etc).
    En savoir plus

    Pourquoi nous faire confiance pour vos travaux de ventilation et d'humidité ?

    Le choix d'une entreprise certifiée et qualifiée
    La certification Qualibat RGE Eco-Artisan vous garantit des prestations de qualité et vous permet de bénéficier d'aides à la rénovation énergétique.
    Une expertise technique depuis 1997
    Faites confiance à une entreprise Bretonne experte en système de ventilation et traitement de l'humidité depuis plus de 20 ans.
    Nos clients : nos meilleurs ambassadeurs
    Plus de 12 000 clients nous ont fait confiance pour la réalisation de leurs travaux d'amélioration de l'habitat. Et vous ?

    Parlez-nous de votre projet

    Choisissez l'agence près de chez vous

    du lundi au vendredi de 09h à 18h

    02 99 96 48 36

    Qu’est-ce que la remontée capillaire ?

    Contrairement aux infiltrations qui sont dues à une mauvaise étanchéité des murs ou de la toiture face à l’eau de pluie, les remontées capillaires naissent à l’occasion du contact direct des murs et des planchers bas avec l’eau présente dans le sol. Cette eau se hisse par capillarité dans les matériaux devenus poreux et s’évapore à l’air libre. Également appelé humidité ascensionnelle, la surface s’imbibe et l’eau remonte dans les murs de manière naturelle.

    Les remontées capillaires se caractérisent par la remontée des eaux depuis le sous-sol, tout au long de l’année. Le phénomène se matérialise en bas des murs, depuis les sols extérieurs ou intérieurs. La remontée progresse généralement jusqu’à 1m50 de hauteur.

    Pour que des remontées capillaires apparaissent sur les murs de votre maison, il faut que plusieurs facteurs soient réunis :

    • Votre mur doit être en contact direct avec l’eau présente dans les sous-sols
    • Votre mur doit être constitué de matériaux poreux tels que la pierre ou la brique
    • Les variations du champ magnétique terrestre peuvent provoquer des remontées d’humidité dans les murs ne possédant pas de rupture capillaire

    Comment savoir si on a des remontées capillaires ?

    Lorsque les maçonneries de votre maison sont en contact direct avec l’eau présente dans les sols, des signes d’humidité ascensionnelle peuvent apparaitre. Les remontées capillaires peuvent atteindre jusqu’à 1m50 de hauteur et affecter toute l’épaisseur d’un mur aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. La hauteur des remontées capillaires peut varier en fonction de différents facteurs : la porosité des murs, le niveau d’humidité des sols et la capacité d’évaporation de vos murs. Il est relativement facile de distinguer la hauteur de la remontée capillaire qui se caractérise généralement sous forme de vague présente sur toute la longueur des parois.

    La présence d’un dépôt blanchâtre formant une ligne bien visible à la surface des façades vous permet de repérer rapidement ce phénomène. Cette ligne est chargée de sel qui indique que l’eau provient bien des sols. En remontant à travers les maçonneries elle dépose des sels hygroscopiques (c’est-à-dire qu’ils ont tendance à retenir l’eau) à la surface des murs empêchant l’eau de s’évaporer correctement. L’assèchement de celui-ci est donc plus difficile.

    Les manifestations des remontées capillaires peuvent être nombreuses :

    • Traces d’humidité en bas des murs
    • Papier peint ou peinture qui se décolle ou s’effrite depuis le bas
    • Apparition de champignons et de moisissures
    • Apparition de salpêtre, du nitrate de potassium qui se cristallise sur le bas des maçonneries
    • À l’extérieur du bâtiment, présence d’auréoles ou crépi qui se dégrade
    • Mauvaises odeurs dues aux moisissures
    • L’humidité ambiante dans la maison est constante
    • Les structures en bois peuvent se détériorer et pourrir

    Pour lutter contre les remontées capillaires, le Centre Breton de l’Habitat préconise différentes solutions pour la maitrise du développement de l’humidité au cœur de votre habitat. Parlons-en !

    Etablir un bon diagnostic afin d’identifier la source de votre problème d’humidité

    Afin de lutter contre les remontées capillaires, plusieurs solutions existent. Seul un professionnel est à même d’établir le bon diagnostic et vous proposer une solution adaptée.

    Chez CBH nous mettons en place une série de mesures afin de vous proposer ce qui est le mieux pour votre bâtiment et votre confort.

    • Analyse des lieux
    • Définition de l’intervention adéquate pour chaque problème
    • Détermination de l’ensemble des éléments liés à la densité en sels
    • Utilisation de la conductivité et la radiofréquence afin de déterminer le degré de l’humidité

    Pour diagnostiquer des problèmes d’humidité ascensionnelle nous utilisons un appareil appelé thermohygromètre. Ce système nous permet d’analyser le pourcentage d’eau présent dans les murs d’un bâtiment à un endroit précis grâce à la conductivité. Nous testons les murs humides entre 50cm et 1m50.

    Comment traiter les remontées capillaires ?

    Traitement des remontées capillaires par injection de résine

    Protéger sa maison grâce à la méthode d’injection de résine dans les maçonneries nécessite un équipement et des produits spécifiques. Il consiste à injecter sous pression de la résine spéciale qui se diffusera à la base des murs dégradés. Nous créons ainsi une barrière invisible et définitive qui permettra aux murs humides de sécher et de respirer en éliminant la capillarité et la présence de salpêtre.

    Cette technique est idéale lorsque vous souhaitez traiter des remontées capillaires sur des murs pleins, elle est en revanche à éviter si vos murs sont en matériaux creux comme la brique ou le parpaing. L’opération se fait en 3 étapes :

    • Percement du mur depuis l’extérieur avec des trous réalisés à distance régulière
    • Injection d’un produit hydrofuge (résine) jusqu’à saturation pour créer une barrière destinée à couper la capillarité.
    • Rebouchage des trous aux couleurs identiques de votre mur

    Lors du contact avec l’eau, les particules se solidifient ne permettant plus à l’eau de remonter dans les murs.

    En complément, un hydrofuge de façade permettra de rendre vos murs plus imperméables aux intempéries extérieures, déposera une pellicule protectrice, tout en laissant respirer le support. Vos murs sont à l’abri des intempéries.

    Traitement des remontées capillaires par IPE (inverseur de polarité électromagnétique)

    Ce type de système fonctionne sur le principe d’émission d’ondes électromagnétiques de très basses fréquences. En effet, cet appareil agit sur les molécules d’eau qui ont un pôle positif et un pôle négatif, et inverse leur polarité, ce qui empêche leur union et évite ainsi la remontée capillaire en les repoussant dans le sol par gravité. Ces ondes ne sont pas nuisibles pour la santé et l’environnement. L’IPE permet d’assécher un mur entre 6 mois et 1 an. Dès le 6ème mois d’utilisation l’humidité est réduite de 60%. L’IPE s’adapte à tous types de murs y compris aux maçonneries hétérogènes.

    Quel tarif pour un traitement professionnel des remontées capillaires ?

    Le prix d’un traitement contre les remontées capillaires peut varier en fonction de différents facteurs :

    • La longueur totale des murs à traiter
    • L’épaisseur des murs à traiter
    • Les différences de niveau
    • La ténacité du problème
    • Le procédé utilisé pour traiter vos murs humides

    Pour connaitre le prix réel de vos travaux de traitement de l’humidité, contactez nos équipes. Nos diagnostic et devis sont gratuits.   

    Comment éviter les problèmes d’humidité ?

    Lors d’une rénovation

    Les bâtiments anciens sont connus pour évacuer naturellement l’humidité. Les travaux de rénovation comme la pose d’un enduit étanche ou la mise en place d’une dalle béton à l’intérieur ou à l’extérieur de l’habitat peuvent affecter la capacité des matériaux à évaporer l’eau présente dans les murs.  Avant tous travaux de rénovation énergétique il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel spécialisé dans les traitements de l’humidité pour vous assurer de la bonne santé de vos murs. Si lors du diagnostic le technicien constate la présence de remontées capillaires, il est important d’effectuer un traitement pour faire disparaitre l’eau dans vos murs de façon définitive avant de réaliser vos travaux de rénovation.

    Dans le cas d’une maison neuve

    Les bâtiments neufs sont moins sujets à la présence de remontées capillaires. Une rupture de capillarité est généralement installée à la base du mur lors de la construction de l’habitation. En revanche, si vous constatez tout de même des signes d’humidité, il se peut que la protection contre l’humidité n’ait pas bien été réalisée. Si lors de la construction une étude de sol n’a pas été effectuée, il se peut que le constructeur soit passé à côté d’une nappe phréatique. Il peut aussi être question d’une malfaçon au niveau des fondations : mauvaise mise en œuvre à l’étanchéité ou du système de drainage.

    Pourquoi faire appel à un spécialiste des remontées capillaires ?

    Contacter un professionnel comme CBH pour régler vos problèmes d’humidité ascensionnelle est vivement conseillé. En effet, nous connaissons les techniques et solutions adaptées à votre logement (localisation, matériaux), nous disposons des outils d’analyse adéquates pour calculer par exemple le pourcentage d’humidité présent dans vos murs, nos équipes sont fréquemment formées aux nouvelles techniques comme l’IPE (inverseur de polarité électromagnétique). 


    Ne laissez pas l'humidité gagner votre habitation, faites appel à un de nos experts

    Besoin d'en savoir plus ?