CBH < Traitement et entretien des surfaces < Traitement des bois et champignons
 

Traitement des bois et champignons

Vous pensez que les bois de votre maison sont attaqués par des insectes ou des champignons ? Certifié CTB A+, nous vous proposons des solutions pour garantir la pérennité de votre habitat. Chaque prestation est précédée d’un diagnostic et d’un devis gratuit pour définir l’origine du problème.

Devis et diagnostic gratuit sous 48h

    J’accepte que ces informations soient utilisées pour répondre à ma demande.*
    J’accepte de recevoir des sms/emails (offres, infos, actus, etc).
    En savoir plus

    5
    agences dans toute la Bretagne
    4,5/5
    taux de satisfaction apporté à nos clients (source : EldoTravo)

    Pourquoi nous faire confiance pour vos travaux de traitement de l'habitat ?

    Le choix d'une entreprise certifiée et qualifiée
    Certifié CTB A+, ce label vous garantit une expertise optimale lors de la réalisation de vos travaux de traitement de l'habitat.
    Une expertise technique depuis 1997
    Faites confiance à une entreprise Bretonne experte en traitement des bois, champignons, toitures et façades depuis plus de 20 ans.
    Nos clients : nos meilleurs ambassadeurs
    Plus de 12 000 clients nous ont fait confiance pour la réalisation de leurs travaux d'amélioration de l'habitat. Et vous ?

    Parlez-nous de votre projet

    Choisissez l'agence près de chez vous

    du lundi au vendredi de 09h à 18h

    02 99 96 48 36

    Pourquoi traiter le bois de sa charpente ?

    La charpente de votre toiture permet de soutenir l’ensemble de la couverture de la maison, ils nécessitent donc une attention très particulière. Les xylophages et les champignons lignivores se nourrissent et attaquent les bois de votre maison, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur (parquets, charpentes, meubles etc.). Il est donc important de s’assurer du bon état de vos bois pour garantir leur bonne santé et prolonger leur durée de vie. Pour conserver sa résistance dans le temps, le bois, matériau naturel, demande à être traité préventivement ou curativement pour être protégé contre les xylophages (vrillette, capricorne, etc.) et les champignons (mérule, coniophore, etc.) amateurs de vos boiseries. Si les dégâts occasionnés par ces nuisances sont trop importants, c’est la structure de votre maison qui peut se retrouver fragilisée. Ce sont plus de 50 000 chantiers qui sont réalisés chaque année en France pour traiter préventivement ou curativement les bois attaqués par les insectes et champignons. Il est conseillé de réaliser un contrôle des bois avant de réaliser des travaux de rénovation.

    Lutter contre les insectes xylophages ou prévenir leur apparition

    Ces insectes creusent des galeries à l’intérieur des charpentes, s’infiltrent dans les parquets, ou colonisent les meubles anciens. Ce ne sont pas les adultes qui attaquent vos boiseries mais bien leurs larves qui se nourrissent et dévorent les fibres du bois. Dans la majorité des cas, lorsque vous constatez que vos bois ont été attaqués, ces petits insectes ont eu le temps de faire de nombreux dégâts. Les larves vivent dans le bois sur une durée allant d’1 à 5 ans avant de devenir adultes et de s’en échapper par de petits trous visibles sur les pièces de bois. A leur sortie, les insectes adultes déposeront leurs œufs qui deviendront à leur tour des insectes adultes. Ce phénomène va se répéter au fil du temps si aucun traitement curatif n’est effectué par un professionnel.

    Dès lors que vous apercevez des trous à la surface de vos boiseries, de la sciure sur vos sols ou encore des insectes volants ou morts, vous devez réagir rapidement pour éviter que le problème ne s’aggrave. 

    Si vos bois ne sont pas traités dès la constatation de la présence de ces parasites, le risque de fragiliser la structure de vos maisons augmente, au point parfois que certaines d’entre elles s’écroulent si aucune intervention humaine n’est réalisée. Ils ne sont toutefois pas dangereux pour l’homme.

    Vous pouvez prévenir l’apparition de ces nuisibles en mettant en place quelques actions préventives :

    • Nettoyer les abords de la maison (papiers, cartons, bois, tout ce qui peut contenir de la cellulose)
    • Ne pas entreposer les bois de chauffage contre les murs extérieurs
    • Supprimer les sources d’humidité
    • Installer une bonne ventilation
    • Contrôler les combles et sous-sols pour prévenir l’existence des parasites

    Comment reconnaitre la vrillette

    La petite vrillette possède une taille de 7 mm adulte, et 11 mm à l’état de larve. Mais mieux vaut se méfier des apparences.

    Essentiellement répandue dans l’ouest de la France, la petite vrillette possède une longévité à faire peur : au moins 5 ans. Si les conditions de développement optimales sont réunies, le coléoptère peut vivre jusqu’à dix ans… Par rapport à sa vie d’adulte qui ne dure que 4 semaines.

    La grande ou grosse vrillette se loge et se nourrit dans des structures de votre maison déjà affaiblies par des champignons lignivores. Comme la petite vrillette, la grande vrillette aime les têtes de poutre.

    Comment reconnaitre le capricorne

    Le capricorne est très répandu dans les charpentes d’origine résineuse. De couleur brune, le Capricorne des maisons mâle n’excède pas les 2cm de longueur. Les larves représentent le danger numéro un pour les structures boisées à l’essence résineuse. Non contentes d’être nombreuses, on parle d’une centaine par ponte, elles vivent en moyenne de 3 à 5 ans. De manière discrète, les nombreuses larves blanches creusent des galeries dans les boiseries au plus profond.

    Comment reconnaitre le lyctus

    Le lyctus fait partie des insectes à larves xylophages les plus dangereux pour vos charpentes et cloisons. La voracité de l’espèce ne laisse aucune chance aux essences riches en amidon comme l’acacia, l’acajou ou le chêne si un traitement approprié n’est pas appliqué. Pendant 12 mois, les larves progressent dans les galeries qu’elles auront formées en avançant de 1 à 3 mm par jour. Après la fin de cette période larvaire, le lyctus se transforme en adulte. Il creuse alors un trou avant de s’envoler.

    Lutter contre les champignons lignivores ou prévenir leur apparition

    Comment reconnaitre la mérule

    La mérule est un champignon lignivore qui s’attaque au bois des bâtiments qui présentent un taux d’humidité trop élevé. Elle se nourrit de molécules organiques qui se trouvent sur les bois humides, lignine et cellulose. Très présente dans le grand ouest et notamment en Bretagne, elle peut être difficile à identifier. C’est pourquoi il est conseillé d’établir un diagnostic avec un professionnel de ce type de champignon. Chez CBH, artisan spécialisé dans les traitements des bois, le diagnostic et le devis sont gratuits.

    La mérule surnommée « la lèpre des maisons » se développe grâce à ces 4 facteurs :

    • Une luminosité faible
    • Un taux d’humidité supérieur à 20%
    • La présence de bois
    • Une température entre 20° et 30°

    Comment reconnaitre le coniophore

    Le coniophore des caves se reconnait grâce à différentes caractéristiques.

    • Filaments en forme d’éventail qui s’étendent sur de larges espaces. D’abord de couleur pâle il finira par changer de couleur pour virer au brun foncé presque noir.
    • Le carpophore est de couleur brun foncé avec des reflets verdâtres, son contour est cotonneux, fibreux et jaunâtre.

    Vous pouvez retrouver le coniophore des caves dans n’importe quel endroit de votre habitation. Il a cependant une préférence pour les charpentes des toitures, les boiseries dénudées, les bois humides présentant un taux d’humidité entre 50% et 60% et les environnements ayant subi des infiltrations d’eau.

    Que faire si l’on constate la présence d’insectes xylophages ou champignons

    Apparition d’insectes xylophages

    Différents signes peuvent vous alerter sur la présence potentielle de ces parasites.

    • Des trous farineux de formes rondes ou ovales pour le capricorne. Ils sont majoritairement présents sur le pin ou l’épicéa
    • Des tunnels ou galeries créant de petits trous circulaires d’environ 2 à 3 mm dans vos bois de menuiseries et vieux parquets peuvent indiquer l’existence de vrillette à proximité
    • Les trous de forme ovales d’environ 1 mm creusés dans du châtaignier, du chêne ou du frêne peuvent vous indiquer la présence de lyctus
    • De petits tas de sciure sont présents sur vos sols
    • Vos bois se trouvant sur les rebords des poutres ou dans les coins se décomposent

    Si vous avez un doute concernant la présence de ces insectes il est important de faire rapidement appel à un professionnel. Chez CBH nous vous proposons un diagnostic et un devis gratuit. Pour connaitre le coût d’un traitement, il est conseillé de faire appel à une entreprise pour réaliser un état des lieux et réaliser le traitement adapté.

    Apparition de champignons lignivores

    Si vous constatez ou avez un doute concernant l’existence de ce genre de parasite au sein de votre habitat, il est essentiel de faire rapidement appel à un professionnel qualifié (certifié CTB A+). Si la présence de ce champignon est avérée, il faudra alors réaliser le traitement curatif adapté.

    Comment traiter les bois de charpente ?

    Les différents types de traitements de charpente

    Traitement contre les insectes à larves xylophages

    Si vous avez aperçu ces parasites, il est indispensable de faire appel à un spécialiste du traitement des bois certifié « CertiBiocide » par le Ministère de la transition énergétique et solidaire, pour réaliser un contrôle de l’état de vos bois, identifier les sources des dégâts et apporter le traitement adapté. Pour ce dernier, notre équipe pratique les étapes suivantes :

    Examen du bois

    • Sondage : vérification des zones contaminées de manière mécanique par nos équipes

    Préparation des bois

    • Bûchage : il représente 75% de l’intervention. À savoir éliminer les parties vermoulues. Il facilite également la pénétration du produit vers les zones à protéger au moment de l’application de surface.
    • Brossage et dépoussiérage : élimination de toute la vermoulure dans les galeries creusées par les larves et mises à nu par le buchage.
    • Remplacement et/ou réhabilitation des pièces de bois dégradées 

    Traitement des bois

    • Avec émulsion liquide : cette étape nécessite un perçage du bois au préalable puis d’une injection d’une solution liquide (xilix) et d’une pulvérisation d’une solution liquide.
    • Avec Gel : cette technique permet d’éviter le perçage systématique des bois. Nos techniciens réalisent une application de gel ayant un excellent pouvoir de pénétration et d’homogénéisation grâce à sa texture gel. Ce produit (xilix) ne contient pas de composé organique volatil et ne dégage quasiment pas d’odeur.

    CBH est certifé « Certibiocide » : une obligation pour manipuler ce type de produit

    Si vous prévoyez d’acheter un bien immobilier ou d’effectuer des travaux de rénovation, n’hésitez pas à réaliser un contrôle gratuit des bois de la maison. Il est important de bien connaitre l’historique des bois en œuvre (date du précédant traitement) et, dans le cas ou l’effet du traitement (10 ans en moyenne) est obsolète, il est préférable de faire réaliser un traitement dit préventif sur les bois. Vous pouvez contacter notre entreprise pour réaliser un état des lieux des bois de votre toiture et connaitre les tarifs d’un traitement préventif.  

    Traitement contre les champignons.

    Chaque situation nécessite une étude préalable pour établir le bon diagnostic. Chez CBH nous effectuons cette évaluation gratuitement pour vous conseiller au mieux dans le traitement de vos charpentes contre les champignons lignivores. Cette étude préalable nous permet également d’identifier les zones à traiter, l’ampleur des dégâts et la nature du champignon.

    Pour lutter contre les champignons lignivores, nous réalisons ces différentes étapes pour des résultats sur le long terme :

    Supprimer les apports d’eau : réparation des fuites, remontées capillaires etc.

    Apporter une solution de ventilation efficace si ce n’est pas le cas  

    Réaliser des travaux préparatoires 

    • Exploration et estimation de l’étendue des dégâts
    • Mise à nu et nettoyage de l’ensemble des murs, cloisons et sols afin de localiser l’étendue de l’infestation et le traitement biocide à réaliser
    • Sondage et buchage des bois conservés

    Le traitement

    • Injection et pulvérisation suivant l’espèce rencontrée au niveau des sols maçonnés, maçonneries et cloisons
    • Injection et pulvérisation des murs et des bois concernés.

    Combien coûte un traitement de charpente ?

    Prix d’un traitement contre les insectes à larves xylophages

    Le coût des traitements des bois dépend de nombreux facteurs. Le tarif est déterminé par :

    • L’étendue, les zones touchées, leur facilité d’accès et le degré d’attaque
    • Le type de traitement, préventif ou curatif
    • Un traitement en surface ou par injection

    N’hésitez pas à nous contacter ! Nos devis sont gratuits !

    Prix d’un traitement contre les champignons

    Chez CBH le diagnostic contre les champignons est gratuit. Il est en revanche difficile de déterminer un prix exact. Celui-ci va varier en fonction de :

    • La surface, les zones touchées, leur facilité d’accès et le degré d’attaque
    • Le type de traitement, préventif ou curatif

    Pourquoi faire appel à CBH ?

    Nos certifications

    Certifiée CTB A+ : cette certification permet aux entreprises dont CBH de proposer nos services dans les domaines de la préservation, la durabilité et l’embellissement des bois. Cette certification, inscrite dans un écosystème de certifications CTB, est gérée par l’Institut technologique FCBA et a maintenant plus de 60 ans d’existence et de crédibilité.

    Grâce à des audits effectués régulièrement, nous vous assurons une prestation de qualité. CTB A+ assure et atteste de la déontologie commerciale d’une entreprise et de la compétence technique de ses opérateurs grâce à des formations effectuées régulièrement.

    CTB A+ certifie notre compétence en matière de « traitements curatifs des bois en œuvre contre les pathologies insectes et champignons ».

    Certifiée Certibiocide :

    Le CertiBiocide est un dispositif national qui vise à former les professionnels amenés à utiliser, vendre ou acheter certains types de produits biocides destinés aux professionnels.

    Ce certificat individuel s’obtient au terme d’une formation spécifique délivrée dans un centre de formation habilité à cet effet et enregistré auprès Ministère de la transition énergétique et solidaire.

    Ce dispositif de formation vise à assurer une utilisation durable et raisonnée de ces produits. Encadré par l’arrêté « certibiocide » du 9 octobre 2013 modifié, il est entré en vigueur le 1er juillet 2015.

    Des produits certifiés

    Engagés dans la transition énergétique, nous avons à cœur de travailler avec des fournisseurs locaux ayant des valeurs environnementales fortes (produits sans composés organiques volatils, solutions biosourcées, matières renouvelables etc.).

    Les produits que nous utilisons sont attestés « formulation certifiée conforme » et « CTB P+ ».


    5
    agences dans toute la Bretagne
    4,5/5
    taux de satisfaction apporté à nos clients (source : EldoTravo)

    N'attendez pas que votre habitation se dégrade, faites appel à un de nos experts

    Besoin d'en savoir plus ?