CBH < Conseils de pro < Traitement du bois < Capricorne des maisons : 5 astuces pour repérer l’insecte à larves xylophages
 

Capricorne des maisons : 5 astuces pour repérer l’insecte à larves xylophages

Capricorne des maisons, insectes xylophages, Hylotrupes bajulus… Appelez-le comme vous le voulez, mais sous ces différentes appellations, le coléoptèrenous pourrit l’existence en s’attaquant aux charpentes et boiseries de nos maisons.

Devis et diagnostic gratuit sous 48h

    J’accepte que ces informations soient utilisées pour répondre à ma demande.*
    J’accepte de recevoir des sms/emails (offres, infos, actus, etc).
    En savoir plus

    L’histoire pourrait s’arrêter là si leur voracité ne mettait pas en péril le bâti ancien et moderne de nos foyers et à fortiori, notre sécurité. Comment savoir s’il y a des capricornes et comment reconnaitre le coléoptère à larves xylophages ? Quelques astuces suffisent pour le découvrir !

    Capricorne des maisons : à quoi ressemble-t-il ?

    Petit rappel si vous êtes confrontés pour la première fois à ce qui vous semble être un capricorne des maisons chez vous. Cet insecte à larves xylophages se nourrit d’essences de résineux. Le sapin, l’épicéa, le pin, le mélèze sont des cibles toutes trouvées.

    Le capricorne passe par plusieurs phases lors de sa vie. De larve, il se métamorphose en nymphe puis atteint sa taille adulte. Selon les conditions hygrométriques et la température, la larve peut vivre entre 3 et 11 ans. Sachant que c’est elle qui creuse des galeries dans les poutres, les charpentes de vos toitures, vous comprenez les dégâts parfois irrémédiables qu’elle provoque.

    Au stade larvaire, l’Hylotrupes bajulus est de couleur blanchâtre. Il est caractérisé par des mandibules et peut forer le bois de 1 à 3 cm par jour.

    Arrivé à la taille adulte, le capricorne des maisons mesure 1 à 2 cm. De couleur noire, il est recouvert d’un duvet sur l’ensemble du corps. Malgré ses ailes, il vole très peu. Ce qui accentue son côté sédentaire et renforce l’idée qu’une fois qu’il a élu domicile dans vos boiseries, il ne les quitte plus.

    Comment savoir s’il y a des capricornes chez vous ?

    Il existe quelques astuces qui permettent de déceler chez vous s’il s’agit bien de capricorne ou pas.

    • La nature du bois : sachant que le capricorne des maisons ne s’attaque qu’à de l’essence résineuse, renseignez-vous afin de savoir de quel matériau est composée votre charpente. Indice : si votre maison a été construite après 1945, il est quasiment certain que la boiserie est conçue en pin, sapin de pays, en Mélèze…
    • Il est difficile de détecter sa présence. Le capricorne grignote à l’intérieur des structures boisées. Très discret, il est de toute évidence invisible. Afin de savoir s’il y a des vers dans le bois, il existe une astuce assez simple : les larves qui creusent des galeries font du bruit. Vous pouvez percevoir le son de leurs mandibules dans vos charpentes et maisons.
    • Le sondage à l’aide d’une pointe de couteau, d’un tournevis s’avère parfois révélateur. Notamment si vous constatez des boursoufflures à certains endroits. Si le bois sonne creux, vous constatez non seulement les zones infectées, mais également la présence probable des capricornes. Autre phénomène, des morceaux peuvent s’effriter facilement.
    • Repérez visuellement la présence de capricornes par les trous qu’ils forment. Lorsque les adultes ressortent, ils créent des sorties ovales. Discrètes, ces ouvertures ovales minuscules entraînent de la vermoulure sur le sol ou directement autour des boiseries. Il n’est par contre, pas facile de les localiser.
    • Vérifiez si vous ne trouvez pas de cadavres au sol ou autour des fenêtres.

    Besoin de conseils ? Nous vous appelons !

      J’accepte que ces informations soient utilisées pour répondre à ma demande.*
      J’accepte de recevoir des sms/emails (offres, infos, actus, etc).
      En savoir plus

      Comment traiter les capricornes des maisons ?

      Le traitement préventif contre le capricorne est la meilleure solution. La garantie de protection des bois tourne généralement autour d’une dizaine d’années. N’attendez pas le dernier moment pour faire appel à CBH, une entreprise spécialisée contre les insectes à larves xylophages. Certifiée A+, le Centre Breton de l’Habitat est expert en matière de traitement de tous types de bois.

      Le Centre Breton De L’Habitat vous établit un diagnostic précis. Si le traitement préventif par pulvérisation ne suffit pas, nos équipes procèderont à un traitement curatif qui nécessite un traitement à cœur, avec une méthodologie rigoureuse au sien de votre maison.

      Le saviez-vous ?

      Une charpente neuve est garantie 10 ans. Afin d’éviter la ponte des insectes à larves xylophages comme les capricornes de maison, une double pulvérisation préventive de l’ensemble du bois peut être réalisée.